Suivi de la gorgone rouge paramuricea clavata sur les tombants de la pointe barbiers et du vengeur des îles de Lérins

Depuis 2007, le CSIL réalise un suivi annuel des gorgones rouges (Paramuricea clavata) sur le tombant de la Pointe Barbier de l’île Saint Honorat et depuis 2010 sur celui du Vengeur de l’île Sainte- Marguerite.

Au niveau du tombant du vengeur, les gorgones présentaient un fort taux de recouvrement par des algues essentiellement filamenteuses, ramifiées apparentées à divers sous-groupes d’algues brunes. Ce développement d’algues brunes est préjudiciable pour les gorgones qui ont du mal à récupérer leur nourriture. Le taux de nécrose observé chaque année est vraisemblablement dû aux élévations de température de l’eau de mer.

Cette étude en baie de Cannes entre dans le programme de surveillance des gorgones en Méditerranée réalisée chaque année.

Gorgone, suivi, programme, surveillance

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s