Plan de sauvegarde des grandes nacres de Méditerranée

La grande nacre de méditerranée (Pinna nobilis) est un des plus grands mollusques bivalves existant dans le monde (longueur parfois supérieure à 1m). Endémique de méditerranée, souvent décrite vivant dans l’infralittoral entre 0,5 et 50 m de profondeur, cette espèce a grossièrement la forme d’un triangle.

Longtemps exploitée par les romains, elle est aujourd’hui menacée  par la régression des herbiers de plantes à fleurs marines, par les ancres de bateaux qui brisent sa coquille ou par le prélèvement par les plongeurs amateurs de souvenirs. Les effectifs régressent à cause des aménagements du littoral qui détruisent les herbiers er recouvrent les lieux de reproduction par petits fonds.

Face à ces atteintes, l’espèce a vu ses effectifs diminuer sensiblement depuis ces trente dernières années. Ainsi, la pêche de la grande nacre est devenue complètement interdite par l’arrêté du 26 novembre 1992 et ce coquillage est inscrit à l’annexe IV de la Directive Habitat.

Ainsi lorsque un aménagement est susceptible d’impacter l’espèce et pour être conforme aux mesures de protection en vigueur, le CSIL a mis au point un plan de sauvegarde de la grande nacre de méditerranée après que le secteur ait été précisément cartographiée. Ce plan de sauvegarde implique des mesures de suivi sur au moins trois années et est réalisé en accord avec les services de la Police de l’Eau.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s